Bernard Pivot: a partir de 80 ans, le « Comment vas-tu » de politesse devient une question médicale !

Bernard Pivot

@DR

Bernard Pivot, 85 ans, tout récent retraité de l’Académie Goncourt publie un roman ... mais la vie continue, dans lequel il évoque sa progression dans le grand âge. Discussion au milieu des cartons de son déménagement. 

Il dit que cela n’est pas la grande aventure : il vient de quitter un appartement de la rive droite de la Seine pour rejoindre le sixième arrondissement de Paris, rive gauche. N’empêche que déménager à 85 ans est courageux. Surtout quand c’est pour aller vers un espace plus petit. Cela suppose un gros délestage de livres et d’objets. C’est donc dans des bruits de soudure de plomberie provenant de la cuisine et dans l’attente de la venue de ses deux filles qui viennent l’aider à déballer ses cartons, que Bernard Pivot évoque son dernier roman ... mais la vie continue (Editions Albin Michel). 

 

Edition abonnés

Edition abonnés

L'accès à la totalité de l'article est protégé.

Déjà abonné?

Gérez votre abonnement

Devenez abonné pour accéder à cet article

  • 30% de reduction en vous abonnant en ligne
  • des tarifs préférentiels dans la boutique et voyages
  • des centaines de billets offerts chaque mois

Abonnez-vous