Médicaments: nul n’est censé ignorer la loi

Bien sûr, c’est tentant parce que meilleur marché. Mais acheter certains médicaments à l’étranger et se les faire envoyer par La Poste grâce à des proches est toujours illégal. C’est ce qu’ont appris à leurs dépens quatre Portugais résidant en Suisse. Profitant d’un séjour dans leur pays, ils ont acheté du Zolpiderm (somnifère) ou du Xanax (anxyolitique), des amis se chargeant de les faire parvenir dans la douce Helvétie. Problème, les médicaments en question sont classés dans la catégorie des stupéfiants et ne peuvent être importés que par le patient en personne, avec une ordonnance et en quantité limitée à un mois.

Bref, la bonne affaire s’est transformée en une mauvaise, chacun ayant été condamné à 100 francs d’amende, plus les frais de procédure. Aïe !

 

A lire aussiLes plantes, nos alliées contre l’infection

 

 

 

0 Commentaire

Pour commenter